Historique

Après avoir abrité un chai à vin, avoir fait danser des générations de jeunes bordelais autour de djs réputés, à l’époque déjà « Le Performance » puis « Le Sunlight », le numéro 6 de la rue Ramonet se trouve finalement le fief d’une association chrétienne.

C’est en 2015 qu’Anthony Égéa tombe sous le charme de ce local atypique, spacieux, au charme typiquement bordelais et en plein cœur du quartier de son enfance : les Chartrons. En une année et sous l’œil avisé de l’architecte Céline Pétreau et l’excellent travail de ses équipes, la Compagnie Rêvolution donne une nouvelle identité au « lieu » de la rue Ramonet. Clin d’œil à son passé mais aussi et surtout à la danse qui l’a bien souvent habité auparavant, et à laquelle Anthony dédie son projet, il prend le nom de « Le Performance ».

La Compagnie Rêvolution y pose ses bagages et fait du Performance son siège administratif, le siège de son pôle création, diffusion, production, celui de la formation professionnelle du danseur hip-hop interprète, et se consacre à de nouvelles activités : l’école des danses, le soutien à la création et l’événementiel.

Après une année de travaux et une ouverture au public le 19 septembre 2016, la Compagnie Rêvolution inaugure finalement son École des Danses le 03 février 2017 en présence de son bureau, Monsieur Jérôme Lecardeur, Madame Solange Dondi, Madame Vanessa Charles ainsi que de Monsieur Alain Juppé (Maire de Bordeaux), Monsieur Fabien Robert (Adjoint à la Culture – Mairie de Bordeaux), Madame Sandrine Doucet (Députée de la Gironde) et Monsieur Philippe Dhorte (Conseiller régional d’Aquitaine).

Juillet 2015

Découverte du 6 rue Ramonet

Avant 1980 : le 6 rue Ramonet est un chai de vin
De 1980 à 1990 : boîte de nuit « Le Performance »
Après 2 boîtes de nuit : le « Sunset Boulevard » ferme en 2000
De 2003 à 2015 : « Terre promise », une association caritative, prend possession du lieu

Découverte du lieu par la Compagnie Rêvolution : juillet 2015
Signature du bail : décembre 2015
Permis de construire : février 2016
Slider
De mars 2016 à février 2017

Une année de travaux

1ère démolition : mars 2016
1ère construction : juin 2016
1ère livraison : octobre 2016

« La technique de pose des balles de tennis sous le plancher assure un amorti notoire aux danseurs lors de l’effort. Peu ressenti sur le moment, celui-ci a pourtant un effet de protection du corps, des muscles et articulations du danseur, qui assure une meilleure santé sur le long terme. Ce dispositif a été installé par la société SPECTAT ».
Slider
3 février 2017

Inauguration

Inauguration du lieu le vendredi 3 février 2017 en présence de son bureau : M. Jérôme Lecardeur, Mme Solange Dondi, Mme Vanessa Charles, et de M. Alain Juppé (Maire de Bordeaux), M. Fabien Robert (Adjoint à la Culture - Mairie de Bordeaux), Mme Sandrine Doucet (Députée de la Gironde), M. Philippe Dhorte (Conseiller régional d'Aquitaine).
Slider